____________________________________________________________________

DOCUMENTS ET LIENS D'INFORMATIONS
____________________________________________________________________

 

 

DANS LE LOT
____________________________________________________

CENTRE D'ÉTUDES DE GRAMAT

L'URANIUM SENS DESSUS DESSOUS
     Article de la revue Dire-Lot n° 87 (Mars-Avril 2001)

Fac-similé de l'article

____________________________________________________

Les armes à uranium appauvri expérimentées dans le Lot
article de L'Humanité du 17 janvier 2001

____________________________________________________

Le Centre d'Études de Gramat
articles de La Dépêche du Midi entre 1999 et 2009

____________________________________________________

Uranium appauvri / crime contre l'humanité
rencontre-débat avec le secréataire général d'Avigolfe

 

Pour le 24ème anniversaire de la catastrophe de Tchernobyl, le groupe “Sortir du nucléaire Lot
et l’association “Gramat Information Citoyenne” organisaient vendredi 23 avril 2010 à Gramat
une rencontre-débat avec Alain Acariès, secrétaire général d’Avigolfe.

> lire la suite...

____________________________________________________

Sphinx : la Z-Machine française du Centre d'Études Atomiques de Gramat

Avec l’effondrement politique et militaire du bloc de l’Est, les pays qui adhèrent à l’OTAN se sont efforcés de récupérer à leur profit les travaux qui ont été menés par les Soviétiques. C’est d’ailleurs en France, au centre de recherches militaires de Bèdes-Gramat (département du Lot au nord-est de Cahors) que ces travaux se poursuivent avec le concours d’équipes de chercheurs français, allemands, britanniques et américains mais aussi, bien évidemment, avec la participation de physiciens et d’ingénieurs russes. Le centre de Bèdes - construit juste après la seconde guerre mondiale pour tester des éléments du fusées V2 récupérés par les armées d’occupation - présente en effet l’avantage d’être installé dans des gouffres naturels et dans le réseau de galeries qui les relie entre eux. Cette disposition particulière permet de conduire toutes sortes de travaux « secrets » sans attirer l’attention des populations environnantes, et notamment des recherches relatives à la physique des rayonnements. Elle permet également d’éviter que des « curieux » puissent, de l’extérieur, identifier les fréquences et les types de modulation auxquels les chercheurs recourent.

Les recherches n’impliquent d’ailleurs pas uniquement des experts militaires et de nombreux ingénieurs et techniciens civils participent aux programmes ayant trait aux armes électromagnétiques. En France, CEA-Industries supervise une part importante de ces travaux de recherche-développement, en étroite collaboration avec les grands groupes du lobby militaro-industriel (Thomson-CSF, Aérospatiale, Alcatel, EDF,…). On se trouve là dans un domaine où il n’existe pas de frontière précise entre la recherche civile et la recherche militaire et où il est aisé de faire financer, par des crédits civils, des projets et des travaux de développement dont le but réel est spécifiquement militaire (...)

Daniel Depris, sur depris.cephesfree.fr (site depuis supprimé).

 

____________________________________________________

ANAHITA

association qui a lancé le débat sur le Centre d'Etudes de Gramat
en 2001 / 2002 sur le thème de la santé publique

> Tract de présentation de l'association (format pdf)


Anahita veut percer les secrets de Bèdes
article de La Dépêche du Midi du 19 février 2002

 

 

 

ARMES À L'URANIUM APPAUVRI
____________________________________________________

 


Rapport sur l’utilisation d’armes radioactives dans la Bande de Gaza
pendant l’opération « Plomb durci »
(27 décembre 2008 - 18 janvier 2009)
    
Enquète sur l’utilisation de l’UA dans la bande de Gaza - sur le site d'ACDN

Le Génocide silencieux venu d'Amérique - Afghanistan 2001 / 2002
     Témoignage édifiant sur les conséquences de l’utilisation de l’UA en Afghanistan
par Mohammad Daud Miraki, Ma, PhD - Directeur de l’Afghan Depleted Uranium and Recovery Fund
(traduit par Pascale Barthélemy)

D'Hiroshima à Bagdad ...de la bombe atomique aux armes à Uranium Appauvri.
     Article de Joëlle Pénochet (septembre 2005)
    
Irak, le génocide silencieux article de Joëlle Pénochet
(paru dans Votre santé en mars 2002)

Des traces de plutonium retrouvées dans les munitions à l'UA utilisées au Kosovo
    
UNEP confirms plutonium found in DU ammunition (en anglais - février 2001)
     L'Uranium "appauvri" utilisé dans des munitions par les américains serait des déchets de centrales...

Naissances d'enfants malformés en Irak
    
victimes de l'uranium appauvri consécutivement à la guerre du Golfe (en anglais)
     (à voir avec précaution - les images présentées sont d'une extrème dureté)

Conférence internationale sur les armes à l'Uranium appauvri
     nombreux conférenciers de réputation internationale venus du monde entier (Hambourg 2003)

Les munitions UA employées sur le Kosovo (le Monde diplomatique)
     La bombe - éditorial d'Ignacio Ramonet pour la reprise des essais nucléaires français (le Monde diplomatique, août 1995)

Effets de l'Uranium appauvri sur l'organisme par Maurice-Eugène André
    
Interview du Major Doug Rockke (pilote de l'US Air Force) proposé par Maurice-Eugène André

Compilation d'articles parus dans la presse en 2000 et 2001

 

____________________________________________________

QUELQUES SITES DE RÉFÉRENCE :

____________________________________________________

 

 

ASSOCIATIONS DE VÉTÉRANS :

AVIGOLFE : Association des Victimes Civiles et militaires de la guerre du Golfe.

L'association a pour objet d'obtenir la reconnaissance d'un statut collectif et individuel pour les victimes civiles et militaires de la Guerre du Golfe. A cet effet, elle entend rassembler sans exclusive toutes les victimes, leurs familles et leurs proches décidés à faire la vérité sur les origines des troubles de santé tant psychiques que physiques qui les affectent et à lutter pour la reconnaissance de leurs droits à l'information, à l'indemnisation et aux soins.

AVEN - Association des vétérans des essais nucléaires français

Le 9 juin 2001, à la suite de l'appel lancé par le Centre de Documentation et de Recherche sur la Paix et les Conflits, un groupe de personnes créent l'Association des Vétérans des Essais Nucléaires Français et leurs familles (AVEN). Les Vétérans sont les personnels - civils ou militaires - qui ont participé aux programmes d'essais nucléaires français sur les sites du Sahara et de Polynésie française depuis le 13 février 1960. L'association a pour but de soutenir la cause de tous les Vétérans et, particulièrement, ceux porteurs de maladies radio-induites, en intervenant auprès des autorités administratives et judiciaires.

> 21 mai 2009 / Soldats irradiés nucléaires : la justice rejette les demandes d'indemnisation

Veterans For Peace : la plus connue et la plus présente dans les manifestations anti-guerre

 


ASSOCIATIONS CITOYENNES :

ACDN - Action des Citoyens pour le Désarmement Nucléaire

Source d'information et d'action indispensable. Lire le texte "Désarmer pour vivre sur une planète sans armes ni centrales nucléaires" de Jean-Marie Matagne (version en anglais) - qui renvoie à différents appels et pétitions pour un engagement citoyen. Vous pouvez entre autres signer la Pétition pour l'abolition des armes à Uranium Appauvri.

Voir également le Rapport sur l’utilisation d’armes radioactives dans la Bande de Gaza pendant l’opération "Plomb durci". Enquète sur l’utilisation d'armes à Uranium appauvri par l'État d'Israël.

OBSARM - Observatoire des armes nucléaires françaises

Enquète sur les armes à l’uranium appauvri
avec en particulier un dossier à télécharger sur les armes à l’UA (en pdf - 1,2 Mo)


CRIIRAD
- Commission de recherche et d’information Indépendantes sur la Radioactivité
     
dossier transmis au ministère de la défense et au gouvernement français en 2001 (pdf 335 ko)


AMFPGN - Association des Médecins Français pour la Prévention de la Guerre Nucléaire
      filiale française de l'IPPWN (prix Nobel de la Paix 1985)

WISE - World Information Service on Energy

 

 

ÉLÉMENTS DE POSITION DU GOUVERNEMENT FRANCAIS :


Audition d'Alain Richard - ministre de la Défense au Sénat en janvier 2001
     à propos de la fabrication et l'utilisation d'armes à l'UA par la France et de leur conséquences.

L'UA : aspects techniques et utilisation militaire - rapport du ministère de la défense
     le lien original ne fonctionne plus : http://www.defense.gouv.fr/actualites/dossier/d85/aspect1.html

Questions du Sénat au ministre de la Défense - en janvier / mars 2001
     sur les conséquences des armes à l'Uranium appauvri

Proposition de résolution à l'Assemblée nationale en mai 2003
     pour créer une commission d'enquête sur la production et l'utilisation d'armement à l'uranium appauvri par la France et l'impact sanitaire réel des armes utilisées chez les personnels civils et militaires engagés dans les opérations militaires du Golfe, et les suivantes, ainsi que leur impact sur l'environnement.

____________________________________________________

ÉLÉMENTS DE POSITIONS DE L'OTAN


Manuel de l’OTAN
(ref. AASTP-1 du 25 août 1992
) sur les principes de sécurité à respecter pour le stockage des munitions à l’UA - l'OTAN était au courant dès 1992 des effets de l'UA
      communiqué de presse d'Avigolfe
(12.07.2005) : le ministère de la Défense savait !


L'OTAN rejette l'idée d'un moratoire
sur les munitions à l'uranium appauvri (janvier 2001)
      dépêche AFP reprise par le journal CONTRATOM - qui propose aussi un dossier sur l'UA

____________________________________________________

QUELQUES LIENS EN ANGLAIS :


Depleted Uranium and Casualties of the Gulf Wars

an educational campaign providing resources on radioactive, chemical and biological weapons
Site en anglais proposé par le site de grassrootspeace

IEER - Institute for Energy and Environmental Research, where science and democracy meet

Les sites en anglais sont très nombreux et nous ne pouvons tous les présenter.
Pour complément d'information vous pouvez vous reporter à :

Bulletin of the atomic scientists
Uranium Medical Recherch Centre
Save The War Children
Depleted uranium education project
Stop NATO - Depleted Uranium watch
Campaign for Nuclear Disarmament
Campaign Against Depleted Uranium
The Low Level Radiation Campaign

 

 

 

AGENT ORANGE
____________________________________________________

 

 

Apocalypse Agent Orange Viêt Nam
     Ouvrage d’André Bouny

L’Agent Orange constitue un drame immense, et oublié. Qui connaît les conséquences de l’épandage de cet herbicide pendant la guerre du Viêt Nam ? Et qui s’en soucie réellement ? À l’heure où l’on parle partout dans les médias et jusque dans les partis politiques de protection de l’environnement et de développement durable, il est essentiel de ne pas oublier les crimes et les erreurs du passé pour témoigner auprès des générations actuelles et ne plus jamais avoir à faire face à une telle situation. Quarante ans après, ce défoliant contenant d’importantes quantités de dioxine continue à faire des ravages (graves malformations infantiles, cancers) tant sur le plan environnemental qu’humain. Hélas, ce sont les mêmes entreprises qui, après avoir produit l’Agent Orange, continuent de jouer les apprentis sorciers (tel Monsanto avec les OGM) en privilégiant les profits financiers au détriment de la santé des êtres humains, partout dans le monde.

« ... Il n’y a peut-être aucun langage réaliste suffisamment puissant pour traduire les horreurs de la guerre du Viêt Nam (le bombardement des villages, la destruction de l’habitat rural, le massacre de millions de gens, la dévastation d’un paysage magnifique, les effets cruels de l’Agent Orange sur les adultes et les enfants). Toutefois, nous l’avons vu à travers l’Histoire, la littérature s’est révélée indispensable pour donner à comprendre et percevoir, d’une manière profonde et émotionnelle, une réalité qui semble impossible à décrire dans le langage ordinaire. C’est pour cette raison que nous accueillons ici le livre d’André Bouny. Il constitue une contribution unique au grand ensemble de la littérature engendrée par la guerre du Viêt Nam. » Howard Zinn, historien et intellectuel, extrait de la préface.

> télécharger le dossier de presse

____________________________________________________

Epandage de l’Agent Orange par l’US Army au Viêt Nam et ses conséquences
     Conférence d’André Bouny pour le lancement du "Comité International de Soutien aux victimes vietnamiennes de l’Agent Orange et au procès de New York" - qu’il constitue et préside - Paris, le 9 mars 2005

Les enfants de l'Apocalypse
     Le mot "écocide" naît avec la guerre chimique au Viêt Nam. Ce désastre atteint les trois règnes (minéral, végétal, animal) depuis le simple organisme monocellulaire à l’être humain. article d'André Bouny (juillet 2006).

 

 

 

HIROSHIMA / NAGASAKI
____________________________________________________



COMMÉMORATION DES 59 ANS DE HIROSHIMA EN 2004

 

Hiroshima / Nagasaki une histoire méconnue et des leçons toujours d'actualité
     Article de Jean-Marie-Matagne (paru dans la Haute Saintonge en août 2000 et publié par lesproduitsdujardin)

Comité de surveillance de l'OTAN
     commémoration d'Hiroshima - campagne Mayors for peace - pétition contre les armes UA

 

 

 

BOMBE ATOMIQUE
____________________________________________________


 

La première bombe nucléaire
     Il y a 60 ans - le 15 juillet 1945 - explosait la première bombe atomique de l'Histoire
     Article de Julien Bourdet (paru dans le Figaro le 16 juillet 2005)

En finir avec la terreur nucléaire
     Article de Jean-Marie-Matagne (paru dans la Haute Saintonge en février 2003 et publié par lesproduitsdujardin)

Nucléaire et démocratie
     Contribution d’Annie Griffon (du 24 04 2002) sur le site des "Amis du Monde Diplomatique"

Les archives des Bombes atomiques
    
Nuclear Weapons Archives (en anglais)

Atom Bomb - comics de Harvey Kurtzman et Wallace Wood mai 1953 (en anglais)
    

 

 

 

CAHORS-MUNDI
____________________________________________________


1950 : quand Cahors et le département du Lot se sont déclarés "Territoire mondial"

Les 24 et 25 juin 1950, alors que l'humanité était encore secouée par les horreurs de la dernière guerre et par le spectre d'Hiroshima, Cahors fêtait sa Mondialisation. L'année précédente, Cahors, grâce à l'adhésion de ses habitants et de ses élus communaux, relayés par des personnalités nationales, était la première ville à signer la Charte de Mondialisation. Les mois suivants, 239 communes sur 330 que compte le département lotois s'enflammaient à leur tour, pour le projet d'une planète sans frontières, régie par une loi mondiale...

> site Internet Lotois du Monde