Le Canard enchaîné cite Bien profond dans son édition du 6 février 2013